Big Brother, Quand 1984 n’est plus qu’un livre !

Salut, c’est l’Architect pour un nouveau billet !

S’il y a bien une chose qui fait scandale en ce moment, ce sont les techniques d’espionnage de la CIA, NSA, FBI et autres services gouvernementaux… Scandales ravivés par la nouvelle, il y a quelques temps, selon laquelle la NSA espionnerait les terroristes grâce à l’application Angry Birds. Si on y réfléchit, un jeu qui permet d’envoyer des objets volants sur des bâtiments pour les détruire, dans le but de tuer le plus de cochons possibles, moi aussi, à leur place, je me méfierais… Bref, coupons court à l’humour, cet article sera avant tout une mise en question de ces technologies toujours plus intrusives, pourquoi elles sont si controversées et pourquoi les entreprises les mettent en place.

La nouvelle qui m’a d’abord donné envie d’écrire à ce sujet nous vient de Microsoft et de sa Xbox One. En effet, la console phare de la firme à la fenêtre se permet maintenant d’écouter quand vous jouez, que cela soit en ligne ou non, que cela soit avec le micro activé ou non, et de vous sanctionner quand vous insultez votre console. Ainsi un joueur qui, lors d’un match de NBA a insulté son joueur pour ne pas avoir fait le mouvement souhaité, s’est vu alors averti par le jeu. Cet avertissement peut même porter à une exclusion temporaire du service de jeu en ligne. Si on comprend le but de ce procédé, éduquer les joueurs afin d’éviter qu’ils aient un langage trop fleuri, on peut néanmoins se poser des questions quant à la liberté de faire ce que l’on veut dans son salon. Je pense personnellement que Microsoft agit de la sorte pour donner une meilleure image de la communauté des joueurs, car comme vous le savez, « les jeux vidéos rendent violent, agressif, conduisent à la prison et tuent les bébés phoques ». Bref, si Microsoft agit ainsi, je pense que c’est pour essayer de donner une nouvelle image de sa console, pour que les parents les plus tatillons sur l’éducation ne voient aucun problème à offrir aux plus jeunes enfants une console, sans craindre de les voir se transformer.

Mais si le problème de l’intrusion touche la Xbox One et le monde du jeu vidéo, ce n’est pas le seul, et loin de là. Entre Facebook qui vous géolocalise sans que vous vous en rendiez compte, Google qui transmet vos informations personnelles, genre, âge, passions, sexualité, à divers sites grâce à ses outils d’analyse de trafic, ou toutes les applications mobiles qui réclament pour être installées le droit de pouvoir accéder à vos contacts, à votre facebook et même parfois à vos cookies informatiques… Nous rentrons donc dans une ère où le contrôle numérique devient de plus en plus important, où tout ce que vous faites peut facilement être consulté par d’autres sans trop de difficultés. C’est en ayant en vue ce futur que l’entreprise Silent Circle développe actuellement le Blackphone, un téléphone vous proposant une discrétion accrue, une sécurité poussée et un certain respect de la vie privée.

Évidement je pense, comme vous le savez maintenant, que l’excès de tout n’est pas forcément la solution, les écoutes de la NSA ne peuvent pas être critiquées quand elles permettent la localisation de criminels ou de terroristes. La Xbox One et son système anti-insultes peut aussi être intéressant quand on pense aux fonctionnalités futures de cette technologie, comme la commande vocale ultra-perfectionnée, par exemple. Et l’ultra-connexion de toutes les applications web est aussi intéressantes au niveau des possibilités d’accessibilité que cela donne. Partager en un clic le contenu de son appareil photo sur facebook est utile… Il faut néanmoins préserver la vie privée des gens, mais le plus important est surtout de se former à l’utilisation de ces technologies, car une fois avertis, il y a moins de chance de faire des erreurs, comme autoriser des applications à récupérer les contenus de formulaires en ligne, et donc leur donner libre accès à son compte en banque, ou envoyer une photo de soi en privé, et la voir être divulguée sur Facebook à tous ses contacts.

Comme toujours le future nous offre des fonctionnalités incroyables, mais il est de notre ressort d’en faire de bonnes ou de mauvaises choses. Et tout comme le reste, faire attention à ce que l’on fait et dit reste la plus sûre des sécurités !

Voilà donc mon avis sur la question de l’intrusion des nouvelles technologies dans nos vies quotidiennes, je vous invite à partager votre opinion, vos craintes quant au monde auquel cela peut nous mener, car la peur de Skynet est une peur logique dans notre monde actuel, mais il ne faut pas pour autant la laisser nous paralyser dans les efforts que nous faisons pour découvrir et inventer de nouvelles technologies.

L’Architect.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :