Benjamin, Benjamin …

Salut c’est l’Architect, aujourd’hui je profite d’avoir un moment dans cette fin de session chargé pour écrire ces quelques lignes. Je vais essayé de vous parler de quelque chose de différent des derniers articles, donc pas de coup de gueule, de reviews de film ou de réponse, aujourd’hui c’est plus un article sur ce Benjamin, oui oui, le début de session est loin, et si je n’ai pas voulu écrire sur lui à ce moment la c’est pour éviter de réagir trop à chaud.

Après plusieurs semaine avec cette théorie en tête, tous ce que je peux dire c’est qu’on la retrouve dans beaucoup de film. Je regardais il y à quelque jours L’incroyable vie de Walter Milly, un film contemplatif sur la vie d’un homme ordinaire qui ne connais rien d’autre que son quotidien et qui se voit obligé de partir à l’aventure pour résoudre un dilemme existentiel. Ce film nous porte à travers plusieurs paysage extraordinairement beau pour nous faire comprendre que la seul chose qui compte c’est l’instant présent, en conclusion de ce film, une phrase emprunté de Benjamin, ou qui aurait pu l’être. Un photographe et Walter Milly se retrouve enfin, et Walter lui demande pourquoi il ne prend pas la photo à cet instant parfait. Le photographe répond alors qu’il préfère certaine fois vivre l’instant ici et maintenant plutôt que de le prendre en photo. Cette Inc et Nunc est bien évidemment directement emprunté aux écrit de Benjamin.

Je me suis alors mis à réfléchir sur l’importance de ce concept, Benjamin le limite à l’art et sa reproductibilité, on avait parlé en cours de ceux qui vivent un concert à travers leur téléphone pour être sur de tous filmer mais qui au final manque l’important de l’événement, à savoir l’atmosphère et l’ambiance.

Je n’ai pu empercher de penser alors a ces personnes qui vivent leurs voyages aux travers de leurs appareil photo ou de leurs caméras dans l’espoir de garder captif pour toujours les sentiments, les sensations et les moments vécu. On peut alors s’interroger sur le bien fondé de cette pratique, mais comme je le disais aujourd’hui cet article n’est pas une prise de position, plutôt un constat, et je ne vais pas chercher à créer le débat aujourd’hui contrairement au reste du temps.

Avec Facebook il devient de plus en plus courant de voir les photo de voyage fleurir, moi le premier d’ailleurs je veux poster les plus belles photo possible sur Facebook, pourquoi ? Partager ma vie ? Faire des envieux ? Créer une impression de vie palpitante ? Je ne sais pas quel est le but de cela, mais c’est certain que tous le monde aime à prendre en photo. Car pour moi, contrairement à ce que Benjamin disait, la photo, le film permet de transmettre à travers le temps et l’espace un souvenir. Mais pour cela il ne faut pas seulement prendre la photo ou filmer, mais il faut vivre l’instant, embrasser à bras ouvert ce qui nous est offert. Et quand je vois une photo de mes dernières vacances, je peux alors repenser à tous ce que j’ai fait ce jours la, cette semaine ou ce mois la.

Pour reprendre ce que dirais Cathy, ferme les yeux et prend une photo mental. Chaque photo physique doit être accompagné de cette photo mental si on veut qu’elle ai de l’importance et une histoire.

 

Bref, c’est tous pour aujourd’hui. On ce retrouve très bientôt !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :